Naissance de l’économie du sport extrême

 Sponsoring → Soutien financier ou matériel apporté à un événement par un partenaire annonceur en échange de différentes formes de visibilité sur l’événement. L’annonceur sponsor cherche la visibilité offerte sur l’événement et un transfert d’image positive en fonction du type d’événement et des valeurs associés.

pierre_luc_gagnon_skate_vert_finals_03-600x400

C’est très important dans les sports extrêmes : certains sportifs sont sponsorisés par des marques pour participer à une compétition. Par exemple, de nombreuses boissons énergisantes sponsorisent des sportifs pour se faire connaître lors des événements .

 Les grands événements → Ces grands événements sportifs sont beaucoup sponsorisés par les marques car cela attire un public de tout genre par leurs originalités. Les plus connu sont les xgames. Le principe est de réaliser un maximum de figures ( plus ou moins impressionnantes ) en un temps donné. Ces compétitions sont diffusées à la télévision. Les disciplines sont : Le skateboard, Le BMX, La motocross.

L’équipement Les magasins spécialisés sont apparus petit à petit dans le monde ( spécialisation: Mer, Urbain, Montagne ). Dans les sports extrêmes, les protections sont conseillées voir obligatoire mais coûteuses. De plus, plus le niveau est haut, plus la dépense pour les équipements est fréquente ( skateboard ). De nouveaux équipements spécialisés font leur apparition dans le milieu des sports extrêmes . Par exemple, de plus en plus de caméras résistantes aux chocs, étanches et adaptées apparaissent.


Quels sont les pays les plus concernés ?

NorvègeParadis des amateurs de sensations fortes. Elle est connue pour son base jumping, le snow kite, l’escalade, plongé sous glace, le rafting.

skiing-geirangerfjord-norway-740

HollandeElle est réputée pour les sports nautiques, les descentes en rappel, karting et l’escalade.

860584-ledge-bungee-queenstown

SuèdePays très allongé sur un axe nord sud, avec des saisons très variables et des paysages qui le sont tout autant: vaste mer, archipel a l’est et a l’ouest, montagnes au centre, plaines polaires dans le nord, paysage vallonné, forêts et plages de sable dans le sud.

alloy_extreme_sportsman_kayak_current_2817_1600x1200-666x500

Nouvelle ZélandeRivière, mer, montagnes, beaucoup de ponts, désert, glaciers, geysers, foret, lac. Cela rappelle l’Europe.

new-zealand-extreme-440x298

 On peut voir que ces pays (qui sont ceux ou les sports extrêmes sont les plus développés) regroupent un certain nombre de conditions qui sont idéales pour la pratique des sports extrêmes ( comme la montagne, la mer, ou encore les glaciers). Ils en profitent donc pour créer des centres et des bases de sports extrêmes, ce qui attire énormément de public notamment jeune.

Quel sont les publics les plus touchés ?

→ Les conduites à risques se développent durant l’adolescence. Les sports extrêmes qui sont particulièrement prisés par les jeunes en sont une illustration. Mais d’où provient cette envie d’atteindre l’extrême ?

 Les jeunes cherchent à ressusciter leur héros afin de les ramener dans l’actualité, ces sports et la conquête de l’environnement utilisé les font rêver . Les adolescents se cherchent et testent leurs limites ( on y retrouve le goût du risque ). Ils cherchent en fait à se mettre en danger pour se sentir différent et éprouver une fierté vis a vis des autres. Ils ont également le goût de la découverte et éprouvent le besoin d’explorer, de percevoir et de découvrir ( de se découvrir également). C’est seul que l’adolescent fait ses premiers pas dans la vie pour devenir quelqu’un: Ils se construisent alors comme ils le peuvent.

Mais pourquoi les sports extrêmes ? Ces individus enfermés dans une vie qui ne les intéressent pas sont constamment à la recherche de l’extrême.


L’évolution de la notion de sport extrême

La notion de sport extrême est apparue vers 1950 avec une citation de Ernest Hemingway, romancier américain:  » Il y a seulement trois sports: La tauromachie, la course automobile et l’alpinisme; tous les autres ne sont rien que des jeux d’enfants. « 

 Mais cette notion de sport extrême a évolué. En 1970, les sports extrêmes sont considérés comme des sports ayant un risque mortel en cas d’erreur. Vers 1990, certains sports s’autoproclament  » sports extrêmes  » pour se valoriser. En 2000, La définition s’est élargie: des sports classiques et sans danger s’adaptent pour être plus durs et plus dangereux.

 La plupart des sports extrêmes sont apparus vers 1970 donc ils sont tous relativement récents et ils continuent à se développer grâce aux médias, internet, les réseaux sociaux ou encore des magazines spécialisés comme Kiteboarder mag ou paramag.


-Définitions essentielles-

→ Extrême:

Qui est poussé au degré le plus intense, qui dépasse les limites ordinaires et qui ne sait pas se modérer.

→ Sport:

Activité physique visant à améliorer sa condition physique, elle se présente sous forme collective ou individuelle et donne généralement lieu à des compétitions. Cela nécessite du savoir faire et une attention particulière.                                                                                                                                   (Dictionnaire Larousse)

→ Le « sport extrême » est donc une activité sportive particulièrement dangereuse ou les limites sont dépassées. Suite aux nombreux risques pris, des blessures ou même la mort peuvent être engendrées. Il se pratique partout (en mer, en montagne, dans les aires et même en terrain urbain), et dans toutes les conditions.

→ Phénomène de mode:  Manière temporaire et collective de faire, de penser.


CONCLUSION 

Les sports extrêmes sont-ils un phénomène de mode lancé par les marques ? Un phénomène de mode étant quelque chose de momentané, savoir si les sports extrêmes seront présent plus tard est impossible car le futur est inconnu. Mais nous pouvons supposer qu’ils resteront d’actualités.

Les sports extrêmes se banalisent, c’est à dire qu’ils deviennent accessibles à n’importe qui et que tout le monde peut tenter l’expérience peu importe leurs moyens même si les coûts sont parfois importants. Les sports extrêmes progressent

( nous avons pu voir leur évolution au cour du temps ) et attirent de plus en plus de personnes, de différentes classes sociales et de différents age ( pas que les jeunes ).

Des compétitions sportives ainsi que des clubs se créaient et, par conséquent, attirent également les personnes en quête de sensations. Les marques sont tout de même très présentes dans cette évolution et aident les sports extrêmes à se faire connaitre grâce au sponsoring, au marketing et la création d’équipement.

Donc les sports extrêmes sont en constantes évolutions et cela ne peut que continuer.

  Nous pouvons supposer que les sports extrêmes ne sont pas qu’un phénomène de mode lancé par les marques même si celles si favorisent leur développement.